À la maman qui n’en peut plus.

Tu es devant ton enfant qui te regarde sans comprendre. Il y a quelques secondes tu as crié, désespéré de te faire écouter. Tes émotiojns ont explosés, tu n’as pas sut les contrôler.

Tu connais la théorie par cœur, tu peux me réciter toutes les techniques à utiliser par ordre alphabétique mais tu n’en peux plus. Tu t’es peut-être levée remplis d’espoir, avec des projets, une bonne attitude, et tout allait peut-être bien jusque là. 

Puis il a fait quelque chose, peut-être que ce n’étais même pas vraiment une raison de le chicaner, peut-être que les circonstances ont rendu son geste pire, peut-être que c’est un problème qui te semble sans issus et reviens jour après jour.

Dans ces moments, tu te replonge peut-être dans tes souvenirs, ce moment où ils ont déposé son petit corps nu sur toi et que tu t’es promis de l’aimer pour toujours.
et tu as l’impression d’échouer.
Tu l’aime, tu l’aime plus que tu t’aimes mais tu n’es pas la mère que tu voulais.

Je ne veux pas te faire la morale, je ne veux pas te donner de leçon, je veux juste te donner les solutions concrètes que tu recherche tout de suite.

1. Sort de chez toi

Prends les enfants et sauve-toi où tu peux. Dans une bibliothèque publique, un jeu d’eau, au parc.. S’ils ont l’âge, met-les dans une poussette ou la remorque de vélo, voir l’auto. Apporte de la musique, une limonade pour toi.

Laisse-les jouer seuls, sort ton cellulaire, un livre, fait de squats. Ose aller jaser à la maman d’à côté au parc. Court jusqu’à une maison des familles ouverte. Savais-tu que certaines offrent des activités gratuites pour apprendre à mieux vivre les sorties dans les endroits publics, par exemple ?

mais surtout sort de la situation problématique 

Si tu ne peux pas sortir, alors dès que les enfants seront calmes, occupe-les. Branche-les devant sur l’ordi sur YouTube, met de la musique pour danser, laisse-les jouer dans n’importe-quoi qui ne fait pas de dégât et ne demande pas de supervision. Je suis contre la télé quotidienne, mais il y a des moments dans ta vie où c’est ça ou l’enfer quotidien, alors je préfère ça. Ose peu importe les jugement, met tes enfants 30 minutes devant la télé plutôt que leur faire passer une journée entière à subir ton trop-plein.
2. Calme toi avant de réfléchir

3. Trouve le vraie problème, et arrête de penser aux 1000 façons de faire
La constance et l’encadrement peuvent régler beaucoup de problèmes, mais surtout, croire en ta propre façon de faire. Si tu passe ton temps à appliquer quelque chose en doutant, tu ne réussira pas à être constante.
Une routine peut te sauver, parce que tu peux ainsi prévoir mieux tout ce qui pourrait causer problème. Éviter les crises dut à des « erreurs » suite auxquels tu ne veux pas revenir en arrière.
J’en parle souvent, mais c’est tellement LA chose qui m’aide le plus.

4. Ose te questionner sur toi-même
La cyberdépendance.
Le manque de sommeil.
Le manque d’exercice.
La dépression post-partum.

Pleins de choses peuvent influencer tes difficultés.
C’est dur oser avouer ça hey, oser dire que oups, le problème est peut-être que tu est tellement occupé sur ton téléphone que tu n’encadre pas suffisamment. Ou que ton manque de quoi que ce soit te rends moins patiente. Mais il faut le faire.

5. Soit fière de chaque minute qui va bien.

Être une bonne mère, c’est pas un titre à remporter. C’est quelque chose que tu peux changer à chaque minute, en te comportant d’une meilleure façon la minute d’après.
Respire. et agit-mieux.
Et un jour, tu arrivera à respirer avant même de crier.


Apprends à anticiper
Coupe-toi de la situation avant de te rendre au point où c’est trop.

Soit réaliste.
Les enfants de pinterest, c’est comme la télé-réalité. Tu n’en vois qu’une partie.
Renseigne-toi sur le stade de développement de ton enfant, intègre un groupe d’activité de son âge pour mieux comprendre son comportement selon son âge.

Retourne à la base
Oublie les activités, les recettes spéciales, met tout ton attention à retourner à la base, à travailler la routine de base, les comportements attendus, ton bonheur.

Prendre la peine de lire un texte sur ce sujet, c’est une preuve juste-là que tu as tout ce qu’il faut. Tout ce donc tu as besoin pour commencer à changer la situation c’est d’être capable de l’admettre et de vouloir.

et si tu as besoin d’aide plus précise, il y a la ligne parents et pleins d’autres ressources.

Des articles qui pourraient t’aider:

http://cinqminpourjouer.blogspot.ca/2015/04/confessions-cinq-minutes-de-la-mere.html

http://cinqminpourjouer.blogspot.ca/2015/04/confessions-dune-maman-la-maison-on.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s